Comment sont déterminés les cours de l'Or et de l'Argent ?

Le cours de l'or et le cours de l'argent sont les résultats de la rencontre entre l'offre et la demande. L'offre est liée à l'évolution du stock d'or et d'argent dont disposent les banques centrales, les chiffres de la production mondiale, mais également le niveau les réserves minières. La demande en Or est tributaire essentiellement de la demande en bijouterie et joallerie, mais surtout aux exigences de plusieurs pays tels que l'Inde, la Chine et les Etats Unis, les principaux acheteurs d'or. Cette demande est également étroitement liée à la situation économique, politique ou sociale des états :en période de forte inflation, l'or évolue à la hausse. La demande en Argent quant à lui dépend essentiellement de la demande industrielle.

Le World Gold Coucil ( Conseil Mondial de l'Or), basé à Londres, a été fondé en 1987 pour organiser le développement du marché pour l'industrie de l'Or. Ses 18 membres comptent les plus grandes compagnies minières aurifères au monde, représentant environ 60% de la production d'Or mondial. S'associant avec les secteurs de l'investissement, de la joaillerie et de la technologie, ainsi qu'agissant en qualité de conseiller pour les affaires d'état, l'objectif du Word Gold Council est de fournir une direction pour l'industrie, tout en stimulant et maintenant la demande pour l'Or.

Comment fonctionne le « Fixing de l'Or » ?

90% du négoce mondial de l'or passe par la place de Londres. Le volume moyen des échanges quotidiens sur le marché londonien en 2004 a été 480 tonnes d'or et 31 800 tonnes d'argent. Cela signifie qu'une quantité égale à la production annuelle de toutes les mines d'or a été échangée tous les 5 jours, et la production annuelle d'argent tous les 6 jours. C'est la London Bullion Market Association (LBMA) qui est chargée de la cotation des principaux métaux précieux. Il s'agit d'un marché de gré à gré (over the market) ouvert aux investisseurs du monde entier. 

La LBMA regroupe les principales banques internationales majeures, ainsi que les plus importants marchands et fabricants de métaux précieux. Il y a deux sessions de Fixing, une le matin à 10h30 GMT et une l'après-midi à 15h00 GMT. Lors de ces sessions, les cinq membres de la LBMA sont réunis et connectés entre eux par une ligne de conférence spéciale, tout en gardant une liaison avec leurs clients, qu'ils continuent d'informer en continue sur le cours tandis que ce dernier varie en fonction des enchères et des offres de ventes.

Au début de chaque fixing, le président annonce un cours d'ouverture aux 4 autres membres qui relaient ce cours à leurs clients, et sur la base des ordres qu'ils reçoivent, informent leurs représentants de se déclarer acheteurs ou vendeurs au cours annoncé. S'il y a des acheteurs et des vendeurs à ce cours-là, on demande aux membres d'annoncer combien de lingots ils souhaitent négocier. Si le nombre de lingots à vendre et acheter ne s'équilibre pas, le cours est modifié et la même procédure se répète jusqu'à ce que l'équilibre soit atteint. Le Président annonce ensuite que le cours est fixé.

Comment fonctionne le « Fixing de l'Argent » ?

Jusqu'au 14 août 2014, le marché de l'argent, organisé à travers un système de fixing, était centralisé par trois banques (Deutsche Bank, HSBC et Scotiabank) et son cours était déterminé dans le cadre d'une simple conférence téléphonique, ce qui a suscité de nombreuses controverses et soupçons de manipulations au détriment des producteurs. Le retrait en 2014 de la Deutsche Bank du marché, a précipité le passage à l'ère électronique. La fixation du prix de l'argent, est désormais organisé par le LBMA, à travers un système électronique. La plateforme recueille électroniquement les ordres d'achat et de vente centralisés par un grand nombre d'acteurs du marché, dont la plupart des établissements financiers. Le cours de l'argent qui en est déterminé quotidiennement, le matin et l'après midi comme pour l'Or, est nommé désormais le "London Silver Price". Le nouveau procédé de fixing de l'argent, censé être plus transparent, met fin au système de fixing qui a prévalu sur le marché de l'argent depuis... 117 ans. En cas de succès, il pourrait être rapidement adopté pour le marché de l'or, dont la modernisation se fait attendre malgré les soupçons de manipulations de cours.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter les sites du LBMA et du World Gold Council.