Banque de France, l'endroit le plus secret de Paris

Banque de France, l'endroit le plus secret de Paris Chaque année, lors des journées du patrimoine, plus de 10 000 personnes viennent voir au siège de la Banque de France la galerie dorée, les tableaux, les tapisseries et toutes les richesses de l'hôtel de Toulouse. Mais, au moment où les visiteurs arrivent devant la vitrine sécurisée qui abrite une simple barre de 12 kilo d'Or, un étrange phénomène se produit. Beaucoup d'entre eux apparaissent hypnotisés, et leur désir, non satisfait, de toucher cet objet mythique est palpable.

C'est au n° 20 de la rue du Colonel-Driant, dans le 1er arrondissement de Paris que se trouve l'accès à cette banque pas comme les autres, un des endroits les plus sécurisés de la République Française.
L'endroit est un gigantesque bunker qui abrite « la Souterraine », une salle de 11 000 m² située au 8ème sous-sol, à 28 mètres de profondeur, et dans laquelle sont entreposées les réserves d'or de la Banque de France : 2 435 tonnes de métal précieux, réparties entre barres de 12,5 kg, lingots et pièces d'or. Au cours de 39 454 € le kilo d'or fin le 5/02/13, le magot national peut être estimé à 96 milliards d'Euros !
Compte tenu de la densité de l'or (19,3), le volume occupé devrait tenir dans un cube de 5 m de côté.

En 2004, Nicolas Sarkozy, à l'époque Ministre de l'Économie, cherche à limiter le déficit public et s'accorde avec le gouverneur de la Banque de France pour vendre une partie des réserves d'or qui s'élevaient alors à 3 000 tonnes.
Entre fin 2004 et septembre 2009, la BDF a réduit ses réserves de 20% après en avoir cédé 589 tonnes pour un montant cumulé de 4,67 milliards d'Euros, mais le cours de l'or ayant fortement augmenté entre temps, ces réserves cédées seraient aujourd'hui valorisées à 25 milliards d'Euros !

Le stock d'or de la France arrive néanmoins en cinquième position, derrière ceux de l'Italie (2 451 tonnes), du Fonds Monétaire International (2 814 tonnes), de l'Allemagne (3 396 tonnes) et des États-Unis (8 133,5 tonnes d'or).

Avec la fin de la conversion des billets de banque en Or, puis de la démonétisation de l'Or, on aurait pu penser que les banques centrales cesseraient de conserver le métal jaune. La plupart d'entre elles ont cependant conservé des réserves importantes d'Or, l'expérience leur ayant appris que seul l'or est une monnaie internationale indiscutée et que, dans une situation extrême, il est le moyen de paiement ultime. La Chine devrait acquérir par le biais de sa banque centrale pas moins de 5 000 tonnes d'Or dans les années à venir, soit 2 années d'extraction du métal jaune.

Tags : Insolite